Manade Margé
Domaine La Batisse

Le Taureau Camargue

D’après une longue étude du Marquis de Baroncelli, l’animal sauvage de race Camargue représente la dernière ramification pure de la grande race asiatique vers l’Ouest.
Cet animal, à la robe généralement noire, vit relativement longtemps. Le « Camargue » n’a jamais pu être domestiqué. Durant plusieurs siècles, le gardiennage se limitait à suivre et à diriger les migrations des troupeaux au travers d’un immense territoire qui s’étendait de la colline de Fos aux marais de l’Aude.

C’est d’ailleurs dans cette zone que Robert Margé décida, en 1978, d’installer ses premiers taureaux et de créer sa manade. Une grande et folle aventure dans une région assez éloignée des traditions de la « bouvine ».

Rapidement, grâce à de très bonnes origines FABRE-MAILHAN et GUILLERME, les résultats sont remarquables. En 1989, son taureau vedette « Galan « est sacré bioù de l’avenir. Les couleurs de la devise Bordeaux et Or vont briller dans toutes les arènes de tradition où sont données, tous les dimanches, les courses à la cocarde.

Petit à petit, l’ancien employé de banque va devenir un manadier important et respecté dans le milieu taurin, élevant avec sérieux plusieurs centaines de taureaux sur les terres des « Monteilles » en bordure de l’Aude, à 15 kms de Béziers.