Manade Margé
Domaine La Batisse

Historique de la Manade

Petit-fils de viticulteurs, natif de Celleneuve, dans la périphérie de Montpellier, Robert Margé n’avait rien qui le prédisposait à élever un jour des taureaux de combat.

Adolescent, par jeu mais par passion aussi, il s’essayait au débourrage de chevaux. Employé à la direction régionale du Crédit Lyonnais de Montpellier, il se plait à sillonner la Camargue pour y dresser les chevaux sauvages.

La Compagnie des Salins du Midi, important propriétaire terrien lui propose de prendre en charge les chevaux destinés aux promenades. En 1978, la Compagnie décide de mettre à la vente sa petite manade de taureaux Camargue élevés à Aigues-Mortes dans le Gard.

Aidé par sa famille et quelques amis, Robert Margé réunit les fonds nécessaires et devient manadier à la tête de 43 taureaux qui vont rejoindre l’embouchure de l’Aude et les 150 hectares que comptait alors le mas des "Monteilles".

Aujourd’hui, les terres à taureaux s’étendent sur 1500 hectares dans l’Aude et sur près de 700 en Camargue où est élevé dans la plus pure des traditions du bétail de course à la cocarde.

L’élevage de la Manade Margé compte 500 bêtes de race espagnole et camargue.